Gasbiel
>>
Accueil
>
A pied
>
Gasbiel
Pont-de-Montvert - Sud-Mont-Lozère

Gasbiel

Architecture et Village
Eau et Géologie
Histoire et Culture
Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion
Boucle autour de la haute vallée du Tarn sur les contreforts du Mont Lozère, avec ses villages à l’architecture typique et son petit patrimoine rural (moulin, béal...).

Les 4 patrimoines à découvrir
Histoire et Culture

Pont-de-Montvert

Balise n° 12
Le Pont-de-Montvert est à la confluence du Tarn et de deux de ses affluents, le Rieumalet et le Martinet. La draille, ancien chemin de transhumance aujourd’hui presque effacé, était empruntée par les troupeaux du Midi pour rejoindre les estives du mont Lozère. C’est le long de cet axe que les premiers quartiers se sont développés. En 1630, le bourg était déjà presque aussi étendu qu’au début du XIXe siècle. Trois ponts de pierre ont été construits. Mais les grandes crues de 1827 et 1900 ont sérieusement endommagé ou détruit ces ouvrages : le grand pont sur le Tarn est le seul encore en pierre. Les nouveaux quartiers se sont installés à la périphérie du bourg, préservant le centre historique.

lire la suite
Histoire et Culture

Pont-de-Montvert

Le Pont-de-Montvert est entièrement protestant à la fin du XVIe siècle. En 1702, pour une population globale de cinq cents habitants, le bourg compte seulement une trentaine d’anciens catholiques. En 1686, l’abbé du Chaila est nommé archiprêtre des Cévennes, inspecteur des missions et des chemins de traverses. Il s’approprie la maison de Jean André, notable protestant qui a refusé d’abjurer sa religion et pris le Désert. L’abbé du Chaila reconvertit la maison André en résidence administrative mais surtout en lieu de détention et d’interrogatoire. 

lire la suite
Architecture et Village

Frutgères

Ce village, autrefois chef-lieu de la paroisse, s'était développé bien avant le Pont-de-Montvert, qui n'était qu'un hameau, devenu un petit bourg d'une soixantaine de personnes en 1631. Au XIIe siècle, dans la paroisse de Frutgères, à l’Hôpital, s'est installée l'importante Commanderie des Hospitaliers de Saint Jean de Jérusalem, ordre religieux et militaire qui prendra le nom d' « ordre des chevaliers de Malte ». L'église paroissiale, qui en dépendait, a été brûlée par les Camisards, responsables en 1702 de l'assassinat du curé de Frutgères, l'abbé Reversat, au lendemain du meurtre de l'abbé du Chaila au Pont-de-Montvert a été créée par la réunion des paroisses de Frutgères et de Grizac. Au début du XIXe siècle, la commune a connu une importante densité de population (25 habitants / km²). Dans les grandes propriétés de Frutgères il fallait beaucoup de main d’œuvre pour les récoltes de foin, de seigles et de sarrasin.

lire la suite
Eau et Géologie

Gasbiel (vieux gué)

Ce passage était très emprunté pour aller de l'Hôpital à la paroisse de Frutgères par la Commanderie de l'Ordre de Malte. Elle était propriétaire de la presque totalité des terres; une partie importante était loué par bail emphytéotique aux paysans qui payaient la location en espèces et en nature.
lire la suite

Description

Le long de l'itinéraire, des poteaux directionnels vous guident ainsi qu'un balisage de peinture jaune. Les lieux-dits et/ou les directions à suivre sont indiqués en italique gras et entre guillemets dans le descriptif ci-dessous : 

Depuis « Pont-de-Montvert », monter au « Quartier de la Barte », puis « La Barte » et « Prat del Lach ». De là continuer sur « L’Avès », « Lou Prat de la Rivière », « Villeneuve », « Pont de Planche ». Prendre à droite direction « Gasbiel » et « Bois de la Mouline » 2X. Puis direction « Felgerolles » par «Moulin de Felgerolles ». À  « Felgerolles », retour au « Pont-de-Montvert » par « Le Merlet », « Lou Mouly », « Prat del Lach », « La Barte », « Quartier de la Barte ».
 
Itinéraire extrait du cartoguide Mont Lozère - Pays des sources, Sommet des Cévennes, réalisé par le Pôle de pleine nature du Mont Lozère.
Départ : Au temple
Arrivée : Au temple
Communes traversées : Pont-de-Montvert - Sud-Mont-Lozère

Profil altimétrique


Recommandations

Impossibilité de traverser le Tarn en période de Crue.
En coeur de parc
Le Parc national est un territoire naturel, ouvert à tous, mais soumis à une réglementation qu’il est utile de connaître pour préparer son séjour

Lieux de renseignement

Maison du tourisme et du Parc national, Florac

Place de l'ancienne gare, N106, 48400 Florac-trois-rivières

https://www.cevennes-gorges-du-tarn.com

info@cevennes-parcnational.fr

04 66 45 01 14

La Maison du tourisme et du Parc national des Cévennes est installée dans le bâtiment renové de l'ancienne gare en bordure de la N106. C'est un espace , d’accueil, d'information et de sensibilisation sur l'offre de découverte du territoire, ainsi que sur les règles à adopter en cœur de Parc, mutualisé entre les équipes de l'office de tourisme et du Parc.
Une expo interactive présente le Parc national des Cévennes et ses actions. 

Sur place :  Une boutique, librairie découverte et  produits siglés PNC.
Ouvert toute l'année (se renseigner sur les jours et horaires en saison hivernale).
En savoir plus

Office de tourisme Des Cévennes au mont Lozère, Le Pont-de-Montvert

le Quai, 48220 Le-Pont-de-Montvert-Sud-Mont-Lozère

https://www.cevennes-montlozere.com/

info@cevennes-montlozere.com

04 66 45 81 94

Les relais d'information sont des offices de tourisme ou sites partenaires du Parc national des Cévennes, qui ont pour mission l'information et la sensibilisation sur l'offre de découverte et d'animations ainsi que les règles à adopter en cœur de Parc. 

Ouvert toute l'année (se renseigner pour les jours et horaires d'ouverture en période hivernale)
En savoir plus

Accès routiers et parkings

Du Pont de Montvert, prendre la D998 en direction de Genolhac, faire 2 kilomètres se garer à droite après le Pont en pierre sur le Tarn.

Stationnement :

À droite après le Pont sur le Tarn.

Source

CC des Cévennes au Mont Lozèrehttp://www.cevennes-mont-lozere.fr/
Parc national des Cévenneshttp://www.cevennes-parcnational.fr/
Pôle pleine nature Mont Lozère