Vallon de Soubrelargue
>>
Accueil
>
A pied
>
Vallon de Soubrelargue
Saint-Privat-de-Vallongue

Vallon de Soubrelargue

Agriculture et Elevage
Histoire et Culture
Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion

Belle découverte de ce vallon par un sentier de crête, dominé par le château de Bellegarde, aujourd'hui en ruine. Retour dans les vallées profondes des Cévennes, désenclavées au début du XVIIIe siècle par le CFD (chemin de fer).


Les 8 patrimoines à découvrir
Agriculture et Elevage

Les bancels

« Avant à Cessenade, ils avaient leurs jardins là-bas, ils plantaient des tomates, des haricots… parce qu’il n’y avait pas encore l’eau de la commune. Les bancels étaient clos, pour retenir la terre, avec juste un passage pour un homme et un faix de fumier, on transportait tout sur le dos, même une mule ne pouvait y aller… Avant, il fallait faire tellement de choses que les soirs de clair de lune ils allaient refaire les murets, et vous aviez des gens, ça remonte très loin ça, qui prenaient un ouvrier pour les aider et ils le payaient avec deux ou trois corbeilles de terre qu’il remmenait pour ses bancels ».
lire la suite
Agriculture et Elevage

Le béal

Le sentier enjambe sur de grosses dalles de lauzes le béal servant à l’irrigation des terrasses et dont le départ se situe à 1,5 km en amont. « Le béal, je sais qu’il y avait plusieurs personnes qui y avaient droit et qu’ils avaient chacun un jour pour utiliser l’eau. Chez moi, il y avait au moins trois kilomètres de béal et pour les entretenir, on y travaillait au mois de mars et en automne. Maintenant on a la possibilité d’arroser les parcelles avec un tuyau mais ça ne répartit pas l’eau comme un béal. Quand il y avait partout des canaux, tout était vert, maintenant c’est sec ».
lire la suite
Faune et Flore

Faune du ruisseau

Autrefois chassée et convoitée pour sa peau, la loutre a mis près de 30 ans à reconquérir les cours d’eau cévenols. Depuis, la recherche des traces et indices de présence permet de bien connaître sa dans le Parc national. L’écrevisse à pattes blanches et quant à elle en régression et très sensible aux variations environnementales. Sa préservation passe notamment par le maintien de la diversité des habitats  et d’une bonne qualité de l’eau.
lire la suite
Faune et Flore

Un hôtel accueillant

Ce châtaignier et la clède en ruine sont les reliques d’une châtaigneraie abandonnée il y a bien longtemps ! Un arbre mort… mais qui grouille de vie. Les agents du Parc national participent à l’inventaire national des coléoptères saproxyliques (mangeurs de bois mort). Piégeage, observation et détermination des espèces sont les étapes clés de ce travail. Victimes notamment de l’évolution de leur habitat et des pollutions lumineuses, Les chauves souris font également l’objet de comptages dans les sites de reproduction et d’hibernation connus.
lire la suite
Histoire et Culture

Les genêts

Les landes de bruyères, genêts et genévriers que vous traversez sont d’anciens parcours qui se sont transformés à cause de la diminution du pâturage.
"Les genêts à balais, ma mère disait qu'il n'y en avait pas avant, qu'on les avait semés, probablement pour allumer le feu, faire des balais. J'ai balayé ma maison avec un balais en genêt que je fabriquais. Mon papé m'avait fait voir comment on les fabriquait et je savais très bien aller chercher le genêt dans la montagne avec ma hache. Je faisais mon balai que j'attachais avec des ficelles".

lire la suite
Histoire et Culture

ruine du château de Bellegarde

Le château de Bellegarde est le berceau de la famille Grimoard. Elle s'installe au début du XIVe siècle à Grizac où naît le futur pape Urbain V en 1309. Détruit au XIVe siècle, il ne reste de cet édifice que la base de salles, taillées dans la roche et munies d'ouvertures ainsi qu'un fossé également taillé dans le roc et datant vraisemblablement du VIe siècle.
lire la suite
Histoire et Culture

Vimbouches

À Vimbouches, l'église puis le château ont été brûlés par les Camisards; le village a aussi été pillé par les troupes royales, en 1703. Dès 1943, le village, comme d'autres hameaux de la vallée, a accueilli des réfugiés allemands antifascistes qui ont rejoint le maquis en 1944. Ces réfugiés étaient soutenus et ravitaillés par la population.
"Mon oncle me disait, il faut que tu ailles à Soubrelargue - il y avait des juifs à Soubrelargue - pour aller dire ça, et il me disait une phrase qui ne tenait pas debout. Je lui disais : mais qu'est ce que ça veut dire ? Il me disait : ne t'occupe pas, je t'expliquerai plus tard et moi je partais, je passais par Vimbouches et j'allais à Soubrelargue, j'avais onze ans".

lire la suite
Agriculture et Elevage

La clède

Dans les clèdes, les châtaignes sont disposées à l'étage supérieur sur des claies ajourées, un feu est entretenu à l'étage du bas.
" Les châtaignes, si on ne les chauffe pas assez, elles vont moisir, il faut faire un feu lent, les enfumer. On récupérait précieusement la peau des châtaignes quand on les décortiquait et on couvrait le feu avec ça et des cendres ; ça empêchait le feu de courir."

lire la suite

Description

Départ du sentier, à droite du temple :
1) Prendre le sentier qui monte et rejoint la route que vous empruntez à droite jusqu'au village de vacances.
2) Au village prendre la piste à gauche, et rejoindre la route montant au col de l’Ancize, que vous suivez jusqu’au col.
3) Au col prendre le chemin de crête à gauche jusqu’aux ruines du château de Bellegarde. Bien suivre le balisage jaune. Descendre à gauche sous le château, pour rejoindre une piste que vous prenez à droite pour arriver au hameau de l’Oultre.
4) Au hameau, continuer tout droit sur la route, passer le hameau de Soubrelargue. Continuer sur la piste sur environ 1 km puis prendre à droite un chemin descendant sur Vimbouches.
5) A Vimbouches, descendre dans le village et prendre à droite, le chemin dans une châtaigneraie rejoignant le ravin de Roumégous, que vous traversez par une passerelle ; puis remonter dans la châtaigneraie pour rejoindre le hameau « Les Espérelles ».
6) Traverser le hameau et continuer sur le route pour rejoindre La Vignette.
7) Prendre à droite le tunnel, et continuer sur l’ancien chemin du « CeFeDe », pour joindre la mairie de St-Privat-de-Vallongue et le départ du sentier.

Départ : Saint-Privat-de-Vallongue, mairie
Arrivée : Saint-Privat-de-Vallongue, mairie
Communes traversées : Saint-Privat-de-Vallongue, Ventalon-en-Cévennes

Profil altimétrique


Recommandations

Passage dans des tunnels, prévoir une lampe frontale. Adaptez votre équipement aux conditions météo du jour. N'oubliez pas que le temps change vite en montagne. Pensez à emporter de l'eau en quantité suffisante, de bonnes chaussures et un chapeau. Bien refermer les clôtures et les portillons.
En coeur de parc
Le Parc national est un territoire naturel, ouvert à tous, mais soumis à une réglementation qu’il est utile de connaître pour préparer son séjour

Lieux de renseignement

Maison du tourisme et du Parc national, Florac

Place de l'ancienne gare, N106, 48400 Florac-trois-rivières

https://www.cevennes-gorges-du-tarn.com

info@cevennes-parcnational.fr

04 66 45 01 14

La Maison du tourisme et du Parc national des Cévennes est installée dans le bâtiment renové de l'ancienne gare en bordure de la N106. C'est un espace , d’accueil, d'information et de sensibilisation sur l'offre de découverte du territoire, ainsi que sur les règles à adopter en cœur de Parc, mutualisé entre les équipes de l'office de tourisme et du Parc.
Une expo interactive présente le Parc national des Cévennes et ses actions. 

Sur place :  Une boutique, librairie découverte et  produits siglés PNC.
Ouvert toute l'année (se renseigner sur les jours et horaires en saison hivernale).
En savoir plus

Office de tourisme Des Cévennes au mont Lozère, Le Pont-de-Montvert

le Quai, 48220 Le-Pont-de-Montvert-Sud-Mont-Lozère

https://www.cevennes-montlozere.com/

info@cevennes-montlozere.com

04 66 45 81 94

Les relais d'information sont des offices de tourisme ou sites partenaires du Parc national des Cévennes, qui ont pour mission l'information et la sensibilisation sur l'offre de découverte et d'animations ainsi que les règles à adopter en cœur de Parc. 

Ouvert toute l'année (se renseigner pour les jours et horaires d'ouverture en période hivernale)
En savoir plus

Accès routiers et parkings

Par la N106 depuis Florac. 4,7 km après le col de Jalcreste, prendre à gauche la route communale direction St-Privat. S'arrêter sur la place de la mairie.

Stationnement :

Mairie de Saint-Privat

Source

CC des Cévennes au Mont Lozèrehttp://www.cevennes-mont-lozere.fr/
Parc national des Cévenneshttp://www.cevennes-parcnational.fr/