Les corniches côté Méjean, version trail - circuit 22
>>
Accueil
>
Trail
>
Les corniches côté Méjean, version trail - circuit 22
Massegros Causses Gorges

Les corniches côté Méjean, version trail - circuit 22

Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion
Riche aventure sur le Causse Méjean, au cours de laquelle la somptuosité des Gorges s’offrira à vous.
Itinéraire en forme de '8' dont la première boucle correspond à la boucle trail 'La Caxe'

Les 10 patrimoines à découvrir
Eau et Géologie

La Bourgarie

Gabriel se souvient avec émotion de l’arrivée de l’eau courante à la Bourgarie. Les travaux d’adduction de l’eau, commencés en 1965, ne se sont terminés qu'en 1971. L’eau provient directement de l’Aigoual. Alors quand la première pompe, tant attendue, fonctionna, il délaissa la citerne et la fontaine du bout du monde, en corniche, où il menait boire les bœufs.
lire la suite
Eau et Géologie

Baousse del Biel

La formation des gorges a laissé d’incroyables monuments, comme cet arc de triomphe, « la baousse del biel »,  - en occitan, la bosse du vieux ou la bouche  (édentée) du vieux. Ce pont naturel mesure 40 m de haut dont 27 m sous voûte, sur 25 m d’ouverture. On suppose qu’au début de l’érosion des canyons, c’éte sol s’écroula sous le poids de la voûte. (Les Causses Majeurs, E.A.Martel)
lire la suite
Faune et Flore

Les rapaces

Ce grand rapace qui plane au-dessus de vous est un vautour fauve ou un vautour moine. Ces oiseaux avaient complètement disparu du fait de la chasse et du poison. Ils furent réintroduits à partir de1971 par la Ligue pour la Protection des Oiseaux et le Parc national des Cévennes. Aujourd’hui, la population est estimée à plus de 400 couples. Une nouvelle espèce de vautour les a rejoints en 2012, le gypaète barbu. Celui-ci fait l'objet d'un programme de réintroduction. Pour suivre l'actualité de ce « petit dernier » : http://rapaces.lpo.fr/gypaete-grands-causses.
lire la suite
Eau et Géologie

La dolomie

La sable sous vos pieds provient de la désagrégation de la dolomie. La dolomie est un carbonate formé de magnésium et de calcium (52 % de carbonate de chaux , 44 % de carbonate de magnésium). La couleur rouge est due au fer et les coulées noires, au manganèse. Ces dolomies sont peu homogènes et présentent des veines sableuses qui finissent par éclater et se désagréger en sable très fin, appelé « brésil » ou « grésou ». Ce sable est exploité et utilisé pour la construction. Les dolomies forment ces monuments naturels, ruiniformes, façonnés en personnages, animaux, citadelles...
lire la suite
Eau et Géologie

La Baousse del Biel

La Baousse del Biel, "bosse du vieux" est un rocher percé, parfait exemple de roche ruiniforme qu'on trouve en milieu karstique sur les Grands Causses. Cette curiosité de la nature est issue de l’érosion de la dolomie calcaire.
lire la suite
Histoire et Culture

Château de Blanquefort

Le château de Blanquefort surmonte le village des Vignes de son promontoire rocheux dont on le distingue à peine. Au vu de l’accessibilité des lieux et de son apparente austérité, cette forteresse mystérieuse fut probablement plus un poste de guet qu’une demeure seigneuriale …

Il semblerait que le château de Blanquefort soit déjà mentionné dès le XIème siècle : Raimond de Roquefeuil le légat en 1193 au diocèse de Mende. Le château fait partie des châteaux qui ceinturent le Causse Méjean, permettant ainsi le contrôle des voies d’accès au plateau. Sa position stratégique permettait aux guetteurs de bénéficier d’une vue exceptionnelle sur les Gorges du Tarn, du Pas de Soucy jusqu’au village du Rozier.

Si son histoire s’est perdue dans les méandres des siècles passés, le château de Blanquefort, qui n’est aujourd’hui plus que ruines, continue d’émerveiller les visiteurs qui pensent à lever les yeux vers les hauteurs.

lire la suite
Histoire et Culture

Les Vignes

Les Vignes est un petit village au bord du Tarn, sur les flancs du plateau calcaire du Causse de Sauveterre à environ 400 m d'altitude. Il fait face au Causse Méjean. Il tient son nom des cultures de vignes du XVIIIème siècle. Situé au cœur des Gorges du Tarn, il est un lieu idéal pour passer d’agréables vacances les pieds dans l'eau. Non loin de la ville de Millau, le village est facilement accessible par la route.

Lieu de départ de belles randonnées, vous pourrez également débutez des parcours en canoë-kayac pour partir à la découverte des Gorges du Tarn. Des hébergements et des commerces répondront à vos demandes. A la sortie du village se trouve le belvédère du Pas de Soucy qui surplombe le barrage naturel du Tarn créé par les écroulements de la falaise.

A quelques kilomètres du village, le panorama du Point Sublime sur le Causse de Sauveterre qui vous laissera sans voix, et ceux du Roc des Hourtous et du Roc du Serre sur le Causse Méjean, vous réservent de belles surprises.
De l'autre côté du pont des Vignes, sur la rive gauche, vous apercevrez le hameau de Saint-Préjet avec son église au toit de lauze. Près du village, vous pourrez admirer les ruines des châteaux de Dolan et de Blanquefort sur les contreforts des deux causses qui l'encerclent.

lire la suite
Faune et Flore

Les vautours

La Lozère, et plus particulièrement les Gorges du Tarn ou les Gorges de la Jonte, est un territoire peuplé de diverses espèces de vautours, réputés pour être les nettoyeurs de la nature. Ces rapaces charognards sont spécialisés dans la disparition des cadavres et, contrairement à ce que pensaient les habitants jadis, ils ne s’attaquent pas aux bêtes. Il y a plusieurs décennies, le vautour possédait une mauvaise réputation car la population le pensait attaqueur du bétail mais aussi signe de mauvais présage. En effet, il était représenté dans beaucoup de contes et légendes maléfiques avec une rumeur de propagateur de diverses maladies. Cet aspect de l’animal est totalement contraire avec le ressenti d’autres civilisations asiatiques ou américaines qui elles, honoraient ces oiseaux de par leur carrure majestueuse et leur sens de purificateur de l’esprit. Il existe 4 espèces de vautours dans les Gorges du Tarn: le vautour fauve (le plus répandu avec 800 couples dans les Gorges du Tarn et de la Jonte), le vautour moine, le vautour percnoptère et le gypaète barbu. Vous pourrez les apercevoir en corniche des Gorges du Tarn ou même sur le Causse Méjean et Sauveterre.

 

lire la suite
Histoire et Culture

Le Causse Méjean

Le causse Méjean est un vaste plateau calcaire faisant partie des Grands Causses. Il s'agit d'un des plus hauts plateaux caussenards avec une altitude variant de 800 m à 1247 m. Le Causse Méjean est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco. Et ce n'est pas pour rien ! Le Causse Méjean vous émerveillera par ses paysages préservés et ses points de vue grandioses sur les Gorges du Tarn et de la Jonte. Parsemé de charmants hameaux à l'architecture pittoresque et à la tranquilité sans pareil, le Causse Méjean allie nature et sérénité tout en offrant une grande variété d'activités pour les petits comme pour les plus grands.
lire la suite
Histoire et Culture

Eglise St Préjet

Ancré sur la rive gauche du Tarn, l'édifice date du XIème siècle. N'ayant subi que peu de transformations, il constitue un véritable joyau du premier art roman en Gévaudan. Son plan initial est sobre: une nef et une courte travée de choeur précédent une abside voûtée en cul-de-four.
De l'extérieur, on remarque son toit en lauzes calcaires, son clocher-mur ainsi que son chevet décoré de bandes lombardes et de modillons sculptés exceptionnellement bien conservés.
lire la suite

Description

1.Quelques centaines de mètres à plat sur une petite route qui longe le Lot, afin de rejoindre le hameau Le Ménial, puis c'est une belle grimpette qui nous attend. L'essentiel du dénivelé de la boucle va s'effectuer sur les 2 kilomètres qui suivent. Le sentier est magnifique, rocailleux, raide et un brin technique, typique des Gorges du Tarn!
2. L'arrivée à la Caxe, magnifique hameau tout en pierre,  sonne la fin de la montée raide. Vous êtes maintenant sur le Causse Méjean. Profitez en et admirer la vue en gambadant sur une mini route puis une belle piste jusqu'à la Maxane, point culminant de la sortie.
3. De là, on s'engage sur un sentier à travers champs, faussement plat, typologie typique du Causse! On passe par le Ferme du Bruel puis on remonte un brin jusqu'au Viala.
4. Une fois au Viala, on emprunte la route communale jusqu'à la Bourgarie, hameau perdu au charme fou.
5. Commence alors une superbe boucle. Première partie sur un sympatique single, on se surprend à courir sur du sable, ambiance presque méditerannéenne! Passage par le village abandonné de Volcégur, puis superbe descente un peu joueuse.
6.On attaque alors un sentier assez aérien, dominé par les falaises. Soyez prudent sur la pause du pied, et prenez le temps d'admirer les  d’incroyables monuments naturels formés par les falaises, comme la  "Baousse del Biel », véritable  arc de triomphe naturelle. Et si vous levez les yeux, vous aperceverez surement des vautours fauves !
7. De retour à la Bourgarie, on reprend les traces de l'aller sur quelques kilomètres puis on s'engage sur un sentier qui descend jusqu'au chateau ruiné de Blanquefort, bati à flanc de falaise!
8. On s'engage alors sur la route pour 2 km de descente, avant de bifurquer sur un single pour une chouette section finale.
Départ : village des Vignes, le Pont (à proximité du resto bar Chez Alex); 48210 Les Vignes
Arrivée : village des Vignes, le Pont (à proximité du resto bar Chez Alex); 48210 Les Vignes
Communes traversées : Massegros Causses Gorges, Saint-Pierre-des-Tripiers

Profil altimétrique